Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Aller en bas

Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Arnaud le Dim 6 Mai - 4:36

Lieu : chez Laizot
14h : Donjon de Poche
Présents : Laizot, Ludo, Mariel, Arnaud, ...
Absents :

Lieu : salle de l'Espace Solidarité, au fond à droite.
Ouverture probable vers 19h30 (à confirmer par SMS)
21h : L'Appel de Cthulhu (campagne des Masques)
Présents : Denys, Jim, Ludo, Mariel, Laizot, Jérôme, ...
Absents :


Dernière édition par Arnaud le Ven 11 Mai - 16:36, édité 2 fois
avatar
Arnaud
Dragon
Dragon

Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 685
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 44
Localisation : Trélazé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Mariel le Mer 9 Mai - 17:29

Présent ce samedi, je vous dis plus tard si je propose de masteriser quelque chose l'aprèm, si quelqu'un est sûr de vouloir mener une partie n'hésitez pas à vous réserver ce créneaux. Smile
avatar
Mariel
Dragon
Dragon

Messages : 318
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Arnaud le Mer 9 Mai - 22:55

Je propose du Donjon de poche.
Laizot les infos sont là-bas : http://heritiers-dumnacus.forumactif.org/t168-donjon-de-poche-campagne-des-trois-pics, tant pour la création de perso que pour les aventures passées (sauf les plus récentes : flemme sifflote )
avatar
Arnaud
Dragon
Dragon

Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 685
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 44
Localisation : Trélazé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Mariel le Jeu 10 Mai - 12:49

Je suis partant, ça fait longtemps qu'on a pas fait un petit Donjon de Poche ! Smile
avatar
Mariel
Dragon
Dragon

Messages : 318
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par laizot le Jeu 10 Mai - 15:19

Heu. Je voulais créer un sorcier mais cela à l air compliquer. Ou alors une sorte de druide chasseur.

laizot
Humain
Humain

Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chat
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Ludo le Ven 11 Mai - 8:01

salit désolé de la réponse tardive, je suis dispo tout le samedi
avatar
Ludo
Drakonien
Drakonien

Messages : 196
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Arnaud le Ven 11 Mai - 11:44

@laizot a écrit:Heu. Je voulais créer un sorcier mais cela à l air compliquer. Ou alors une sorte de druide chasseur.
En fait pour un sorcier tu mets la priorité sur Intelligence, Sagesse et Charisme. Pour un druide chasseur priorité sur Dextérité Intelligence Sagesse (en gros). Tu auras des points pour augmenter tes attributs et acheter des compétences et pouvoirs (je calcule et je te dis combien par mail)
avatar
Arnaud
Dragon
Dragon

Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 685
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 44
Localisation : Trélazé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Mariel le Ven 11 Mai - 12:13

Rendez-vous samedi vers 14h (ou plus tard si ça vous arrange, dans ce cas dites-moi) à l'endroit habituel afin de rouler vers chez Laizot.
avatar
Mariel
Dragon
Dragon

Messages : 318
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par laizot le Ven 11 Mai - 13:30

Ok Arnaud.
Je regarde ca des que reçu

laizot
Humain
Humain

Zodiaque : Balance
Signe Chinois : Chat
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Résumé de partie Donjon de Poche

Message par Arnaud le Sam 12 Mai - 23:20

Notre héros Oli Vert, avec son compagnon aigle royal Adélas, se vit apostrophé dans l'auberge par son ami d'enfance : Laizot, un elfe châtain devenu druide-chasseur et vivant depuis des années en solitaire dans leur Forêt du Nord natale. Sa cotte de maille ornée de feuilles sèches et sa cape burinée par les éléments attestent de sa tendance naturaliste.
Après avoir pris de leurs nouvelles respectives, ils partagèrent quelques boissons et quelques rumeurs : Laizot ayant eu écho par son familier des actes d'un nécromant nuisant à la Forêt du Nord tandis qu'Oli avait ouï dire qu'un barbare nordique cherchait un médaillon magique ; des humains à la table voisine évoquaient une horde de Kobolds montés sur des araignées géantes qui auraient dévasté un village au sud-est...
Au final leurs coeurs elfiques furent plus émus par le mal potentiellement fait à leur forêt natale et ils s'en furent d'un pas décidé voir de quoi il retournait.

Alors qu'ils approchaient de l'orée de la forêt, ils aperçurent un groupe de Gnolls entourant quelque chose. Adelas s'envola et leur apprit que la "chose" était une silhouette elfoïde immobile au sol. Deux projectiles (une flèche et un carreau) de nos héros abattirent le chef et blessèrent un Gnoll, les suivants réussirent à vaincre les autres, qui s'approchaient ou ripostaient à l'arc ; jusqu'au dernier qui tenta de s'enfuir, que Laizot acheva d'un missile magique.
La forme au sol était en fait un guerrier humain à l'agonie, qu'ils soignèrent un peu mais qui leur sembla fort louche. Effectivement, celui-ci prétendit retourner en ville mais les suivit dans la forêt. Ils lui tendirent une embuscade : Laizot fit sortir la tête de son familier serpent de son col pour observer derrière lui et joua l'appât tandis qu'Oli planquait dans un arbre ; l'Humain approcha en catimini mais fut repéré par Laizot qui, le voyant l'épée à la main, le tua sans hésiter. Un brigand de moins dans la forêt a priori...

Plus loin Laizot remarque une silhouette végétale qui bouge au loin. Il s'agit d'un Ogre original dont il a entendu parler : ami des plantes, il en laisse pousser sur lui et ne croque des gens civilisés que lorsqu'il a très faim. Un sort de bilinguisme permit à Laizot de l'interroger et d'apprendre qu'il y a bien une "zone flétrie" loin au nord-est, dont l'Ogre se tient à distance par prudence. Ils se quittent en bons termes, l'Ogre leur souhaitant de réussir à trouver la cause du mal.

Le soir survient alors qu'ils débarquent dans une sympathique clairière où coule un frais ruisseau poissonneux, abritée par de charmants arbres et cernées de buissons aux baies printanières comestibles flower . Leur bivouac leur permet de restaurer leurs forces magiques et les quelques blessures dues aux Gnolls.

Le flot du ruisseau va justement vers le nord-est, nos héros le suivent donc le lendemain matin et entendent bientôt un bruit de cascade : le ruisseau se jette dans un profond ravin, trop large pour être franchi même par un bond magique, mais traversé par un grand séquoia tombé en travers il y a fort longtemps puisqu'il est couvert de mousse humide et glissante. Oli y passe aisément sans glisser. Laizot, prudent, se lance un sort d'assistance avant de le suivre et bien lui en prend car il glisse et reprend son équilibre de justesse, certainement grâce à son aide magique.

Plus loin ils voient enfin quelque chose d'anormal : les arbres au-delà d'une "ligne" sont marrons jusqu'au bout des feuilles, qui ne sont ni sèches ni flétries : aucune maladie ne fait ceci. Oli communie avec les arbres et ressent qu'ils sont sous influence, dépourvus des émotions rudimentaires qu'ils possèdent habituellement.

Leur chemin les amène à un brouillard si épais et soudain qu'il forme un mur, où on distingue des mouvements... silhouettes difformes ou simples volutes de brumes? Difficile à dire sans y entrer. Laizot envoie son petit familier Serpy serpenter dans les branches et entrer dans la zone embrumée : il y perçoit les vibrations des déplacements de créatures à deux et quatre pattes mais ne voit rien et ne sent rien. Pendant ce temps Oli envoie Adélas survoler la forêt : il voit une zone de brume informe d'environ quatre kilomètres de diamètre qui couvre la cime des arbres d'un voile opaque.

Nos héros, guidés dans des zones sans créatures par le serpent, entrent dans le brouillard qui s'avère être froid et humide, bien plus que la température normale, et où la visibilité s'arrête à deux ou trois mètres.
Ils se planquent et observent l'un des groupes de créatures : certains semblent être des elfes ligneux et feuillus (feuilles brunes) tandis que d'autres semblent être des buissons marchant (feuilles brunes aussi) assez intelligents au moins pour accompagner les autres. Ils continuent leur chemin et tombent nez à nez avec trois buissons ambulants, qui s'approchent d'eux en tendant de pâles tentacules proches de ceux des méduses. Laizot s'éloigne vivement, ils se tournent alors vers Oli qui recule sans réussir à les semer. Oli se concentre et leur demande ce qu'ils leur veulent par empathie végétale. Leur réponse, atone, est "Nous devons émonder la forêt, pour son bien". Oli les convainc qu'ils ne nuisent pas à la forêt et, après quelques secondes, ils partent s'occuper d'un arbre voisin et les laissent tranquilles.

Nos héros s'enfoncent vers le coeur de la brume et les buissons deviennent de plus en plus épais et denses. Oli obtient d'eux qu'ils s'écartent pour leur laisser passage mais bientôt leur densité de plantation (anormale) est telle qu'ils ne peuvent plus laisser une place suffisante pour qu'un elfe passe ! Nos héros décident de lancer chacun une lévitation et passer au-dessus car les écraser ou les trancher est un risque trop important.
Leur lévitation leur permet de constater que des créatures fourmillent parmi les buissons puis d'arriver assez vite à une tour dont le rez-de-chaussée disparaît sous les buissons inextricables. Ils montent autant que possible et finissent par s'emmêler dans des branches traitresses alors que leurs sorts touchent à leur fin. Ceci dit : les branches qui les entravent sortent, étrangement, d'une fenêtre de la tour !

Une fois dés-emmêlés, ils observent la fenêtre et entrevoient une lumière jaune et chaleureuse sortant d'une embrasure au fond ; ils entendent aussi un étrange bruit métallique : comme du métal frottant contre de la pierre, quelque part au sol, sous les branches emplissant la pièce, près du rebord de la fenêtre...
Laizot envoie son familier en éclaireur : la pièce est sombre et il ne perçoit pas de vibrations d'un quelconque frottement, cependant le bruit continue. Laizot entre dans l'encadrement de la fenetre et soudain une grosse silhouette blanche lui saute dessus les bras prêts à le griffer et... le traverse de part en part ! Surpris mais pas assez pour tomber, il se retourne et voit Oli face à un fantôme de bonne taille, des chaînes aux mains, qu'il abat sur Oli et le touche physiquement cette fois ! La magie (missile magique et tempête de glace) en vient à bout et le spectre se dissipe complètement...
La pièce emplie de branches s'illumine suite à un sort de Laizot : elle est vide. La salle voisine ne contient qu'une bougie posée sur une table, récemment allumée. Un escalier descend en colimaçon le long du mur : il fait plusieurs fois le tour de l'édifice et descend plusieurs étages... plus d'étages que n'en compte la tour ! Illusion des sens ou véritable descente en profondeur ?

Oli descend en premier et voit son ombre, projetée par la lumière magique de Laizot. Soudain il ne la voit plus, puis la voit à nouveau : en bas une lumière pulse, rosâtre, tandis qu'une odeur d'ozone se fait sentir ; de plus on distingue des racines sortant des interstices entre les moellons des murs. La pulsation semble organique, aussi irrégulière qu'une respiration. Ils descendent prudemment et voient un "rosier" de coquelicots rose pâle aux multiples tiges couvertes d'épines étrangement crochues dont les pétales émettent la lumière pulsante. Oli se souvient d'une légende parlant d'un rituel maudit faisant pousser un coquelicot géant ainsi mais il gardait sa couleur et émettait un nuage maléfique changeant les créatures en mort-vivants. Ils le contournent prudemment et descendent l'escalier suivant car les tiges du "rosier" sortent du sol et proviennent d'un étage inférieur.

L'escalier descend plusieurs étages et seule leur lumière magique les éclaire. Ils arrivent dans un labyrinthe avec des chemins à gauche, droite, en face et au-dessus (grâce à une échelle métallique), puis par la suite en-dessous aussi (même type d'échelle). Laizot repère avant un carrefour des respirations tendues qui tentent d'être discrètes : une boule de feu et l'embuscade de six elfoïdes est cramée (dans les deux sens du terme). Plusieurs tours et détours plus tard ils trouvent la sortie : un escalier descendant.

Ce dernier mène à une vaste chambre abritant dix lits voisins et une autre chambre avec un lit luxueux. Les chambres contiennent aussi des bibliothèques. Les lits sont de bois joliment décorés et gravés, en elfique ancien, de noms propres et de titres impressionnants tels que Maître des Ombres, Maître de la Lumière, Maître de la Verdure, etc. le lit de luxe étant celui du Maître de l'Envoûtement.

Un nouvel escalier descend en tournant et, en bas, des lueurs de flammes et des psalmodies en elfique ancien montrent qu'un rituel est en cours. Nos héros descendent assez pour voir des vasques à huiles allumées, un cercle ésotérique peint au sang et trois des ritualistes, de dos. Ils se chuchotent leur plan d'attaque : deux boules de feu simultanées. Boules de feu lancées et aussitôt annulées par leurs cibles, qui ont dû les entendre. Le deuxième temps voit nos héros user de la même tactique : deux sorts rapides pour attaquer et contrer la contremagie adverse tandis que leurs adversaires incantent en même temps : une boule de feu échappe au contre et embrase.... la pièce du rituel (et non l'escalier, ouf!)

Le brasier, d'un fort beau gabarit, a consumé tout ce qui était inflammable mais trois des sorciers avaient un anneau magique, que nos héros se sont appropriés cheers

Epilogue : faute du dernier rituel, le "rosier" maudit se fane, le brouillard se disperse et les feuillages reverdissent flower
Quant aux créatures végétales? Nul ne les a revues... pour le moment Wink

(comme d'habitude : les joueurs peuvent compléter mes oublis ou donner la version de leur personnage et les autres peuvent poser des questions)
avatar
Arnaud
Dragon
Dragon

Zodiaque : Bélier
Signe Chinois : Tigre
Messages : 685
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/10/2014
Age : 44
Localisation : Trélazé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samedi 12 mai : Donjon de Poche / Cthulhu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum